On peut qualifier la ville de Pertuis comme étant "la bien nommée" car son implantation géographique en fait le passage entre mer et montagne, du pays méditerranéen vers les monts vauclusiens et alpins.

Le nom de Pertuis, de Pertus en latin qui signifie "trouée" ou "passage", fait référence à son ancien rôle de comptoir commercial contrôlant le trafic sur la Durance, établi par les Marseillais. Le nom apparaît pour la première fois en 981, quand Pertuis intègre les possessions de l'abbaye de Montmajour. C'est le début d'une histoire marquée par les rivalités et luttes de pouvoir. Le XVIIe siècle voit la ville s'étendre et se développer économiquement, une expansion qui se poursuit au XIXe siècle avec des travaux d'urbanisation et d'irrigation. Aujourd'hui, Pertuis, avec près de 22 000 habitants, est la capitale économique du Pays d'Aigues. Elle conserve cependant le charme de son passé avec les vestiges de sa vieille ville, ses produits du terroir et une vie associative et culturelle dynamique.

Construite en 1719, la Chapelle de la Charité, monument historique, est l'unique vestige de l'ancien hôpital de la Charité, témoignage précieux d'un passé plein de richesse. Mais la chapelle de la Charité n'est pas seulement un symbole patrimonial, elle est aussi un lieu vivant qui s'adapte à notre époque. Régulièrement, ce cadre majestueux accueille des expositions et des concerts, offrant ainsi à ses visiteurs un merveilleux voyage entre histoire, culture et art dans le cœur du Luberon.